La Mouscronnoise




"A la plus conviviale des régionales, camarades!"

La Mouscronnoise n'a pas toujours été connue sous son nom actuel. En effet lorsqu'elle fût fondée en 1906 par Clotaire Stock elle se dénommait "Flandre Wallonne". Pourquoi ce nom ? Rappelons le, à cette époque Mouscron appartenait encore à la Flandre Occidentale bien que la plupart de la population parlait français. Pour eux, ce nom était donc une façon de marquer leur volonté d'appartenir à la Wallonie.

Après une courte disparation pendante la guerre, elle revient plus forte que jamais en 1947 et obtient même le titre de "Royal" qui sera confirmé lors de la recréation de la régionale et la redéfinition des statuts.

L'appellation "Flandre Wallonne" a perduré jusqu'en 1963, date à laquelle Mouscron est devenue wallonne en faisant partie intégrante de la province du Hainaut. Le groupement n'avait dont plus de raison d'exister et disparaît donc durant plusieurs années avant de renaître en 1975 sous la dénomination actuelle "La Mouscronnoise". La régionale ayant été recrée par Benoît Kesteloot et ses amis, elle disparait à nouveau à la fin des études de la bande.

Elle reviendra pour de bon en 1984 toujours à l'initiative d'un groupe d'amis : Grégoire Michaux, Olivier Delbecq, Pierre Saintes, Jean Claux et Bouli. Grâce à de nombreux recrutements, la Mouscronnoise survivra à la fin du cycle d'étude des refondateurs.

Cependant, c'est durant l'année académique 1992-1993 que la Mouscronnoise s'est dotée des statuts qui font d'elle ce que nous connaissons aujourd'hui. Ceux-ci n'avaient en effet pas été édités depuis de 1937, époque de la "Flandre Wallonne". Ces nouveaux statuts ont été créés par Catherine Dendoncker, dite Dindon, Présidente 1990-1991 et Grande-Maitresse 1992-1993. Depuis, ils ont été actualisés durant l'année 2011-2012, visant à faciliter le passage en ASBL de la régionale en 2012-2013.

Outre les activités habituelles des régionales (soirées, ouverture, participation aux 24h vélo,...), la Mouscronnoise se caractérise par une série d'événements qui lui sont propres, devenus traditionnels.
Citons tout d'abord le championnat de Belgique d'Estafette, lancé par François Boudlet dit Boud', Président durant l'année 2002-2003. Le concours vise à confronter à l'affond des équipes venant de la Belgique entière, tant francophones que néerlandophones, issus d'un maximum de campus différents. Ces équipes se composent de 5 personnes, dont minimum une fille. Elle s'affrontent à tour de rôles de la manière suivante : chaque personne possède une certain nombre de bières devant lui, les filles gardent les mains sur les seins, les garçons les mains dans la nuque jusqu'au moment où ils affonent leur bière. L'affond se fait à tour de rôle et le suivant ne peut commencer qu'à partir du moment où le précédent dépose son verre vide sur la table.

Deuxièmement, la Mouscronnoise organise chaque année le "souper Pierrot" et ce depuis l'année 2006-2007, sous la présidence de Jonathan Brel. Ce plat traditionnel de notre région se compose de purée, saucisses et haricots en sauce tomate. Il est ouvert à tout membre de régionales.

La régionale participe également depuis plusieurs années à la Fête des Hurlus de Mouscron, ayant lieu tous les 1e week-end d'octobre. Les membres de la Mouscronnoise y défilent en costume d'Hurlus.
Ce concept de la Fête des Hurlus a été repris par la Mouscronnoise sur le site de Louvain-la-Neuve et a connu sa première édition durant l'année 2011-2012, sous l'impulsion de Julien Lebleu, président de cette année là. Le but était de faire connaitre aux étudiants néo-louvanistes une part importante du folklore mouscronnois.

Si vous souhaitez plus d'informations encore concernant la plus conviviale des régionales, n'hésitez pas à venir faire un tour sur notre site web!